Stratégie nationale pour la biodiversité : un dispositif à bout de souffle - Localtis.info

Publié le : 28/10/2015 28 octobre Oct. 2015
Source : www.localtis.info
A mi-parcours, le dispositif de mobilisation des acteurs de la stratégie nationale pour la biodiversité "2011-2020" s'essouffle déjà, avant même d'avoir réellement décollé. Régions et têtes de réseaux associatifs et professionnels, emmenés par l'Agence française de la biodiversité, pourraient jouer un rôle de premier plan pour relancer sa mise en œuvre.

Dans un rapport publié le 16 octobre, le Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD) propose des pistes pour relancer le dispositif de mise en œuvre de la stratégie nationale pour la biodiversité (SNB) "2011-2020" affaibli dans ses principaux éléments : perte de lisibilité de l'engagement de l'Etat - loin de l'exemplarité revendiquée - et non reconduction des appels à projets, faute de financement. Le dispositif actuel repose donc, en grande partie, sur un processus d'adhésion ouvert visant à impliquer tous les acteurs publics et privés de façon à ce qu'ils s'engagent à agir en faveur de la biodiversité au-delà des seules exigences légales. Or, "si plus de 430 organismes ont adhéré à la SNB depuis 2011, seulement une centaine de dossiers d'engagement volontaire ont été déposés depuis 2012 débouchant sur 74 programmes d'action en faveur de la biodiversité ayant bénéficié d'une reconnaissance, pour des durées allant de 1 à 3 ans". Côté entreprises, ce bilan fait état de la participation de structures directement concernées par la biodiversité, "soit qu'elles gèrent des milieux naturels, soit que leurs activités aient des impacts directs significatifs sur les écosystèmes" (BTP, cimentiers, gestion de déchets, etc.). A l'inverse, des secteurs économiques entiers (transport, agro-alimentaire, distribution, pétrochimie), dont l'impact sur la biodiversité peut être fort, n'ont pas adhéré....
Lire la suite

Historique

<< < ... 54 55 56 57 58 59 60 > >>